Samedi 23 mai 2009 6 23 /05 /Mai /2009 14:38

 

Je suis Ehouan Jean-Samuel , élève a Djibouti en classe de seconde D et aujourd'hui je vais vous présenter le mariage forcé selon moi .

Je vis a Djibouti , qui est un pays d'afrique de l'est, où le mariage forcé est présent comme dans beaucoup de pays d'Afrique .


 

Qu'est-ce que le mariage forcé ?

Le mariage forcé est un terme utilisé pour décrire un mariage dans lequel une des parties (le plus souvent la femme) ou les deux, est ou sont marié(s) contre leur gré. Ce type de mariage est différent du mariage arrangé, dans lequel les deux partis consentent à être assistés de leurs parents ou d'un troisième parti pour trouver un(e) époux (épouse).

 

Nous savons tous qu' avant un mariage forcé , il y a souvent des violences pour faire pression:

 

-Des insultes fréquentes : tu es nul, tu es moche, tu es incapable de quoi que ce soit. Ces attaques abîment l'estime de soi de la personne qui les subit;

-Des coups, des privations de toutes sortes (sorties, télé, nourriture,amis);

-L'interdiction de continuer sa scolarité;

-L'enfermement et la séquestration à la maison.

Un mariage forcé pour une fille ou un garçon peut avoir de lourdes conséquences:

-Des rapports sexuels non consentis, c'est à dire des viols;

-Des dépressions nerveuses;

-Des violences conjugales;

-Une perte d'autonomie et de liberté : arrêt des études par exemple;

-Des grossesses non désirées;

 

 

 

Maintenant nous allons nous interroger sur la question :'' d'où vient le mariage forcé ? ''

 

La pratique du mariage forcé était très commune dans les classes aisées et aristocrate européennes jusqu'à la fin du XIXe siècle. Cependant la culture occidentale et l'organisation des Nations unies voient aujourd'hui le mariage forcé comme une atteinte aux droits de l'homme, puisqu'il viole le principe de liberté et d'autonomie des individus. Les femmes en sont les victimes les plus fréquentes, mais les hommes sont aussi forcés de se marier au nom de la fierté familiale, et du souhait des parents ou par obligation sociale.

C'est encore un problème commun en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe de l'Est.

 

Quelles sont les conséquences pour les jeunes filles  du mariage forcé ?

 

Ces jeunes filles sont contraintes à des rapports sexuels et des grossesses non désirées, des violences conjugales, des pertes d'autonomie et de liberté. Tous ces inconvénients les conduisent à des dépressions nerveuses. Ces atteintes à l'intégrité et à la liberté engendrent aussi des chantages affectifs, des séquestrations et des déscolarisation. De plus, les femmes qui manifestent leur désaccord ont leurs papiers d'identités confisqués , par leur famille ou leur conjoint. Elles se retrouvent donc en situation irrégulière. Elles peuvent aussi avoir des difficultés matérielles comme par exemple des problèmes de logement, il n'y a pas de lieux d'accueil, des pertes d'emplois. Ces femmes ont des problèmes financiers ce qui les poussent à gérer leur vie afin de préserver leur autonomie qui les maintiennent dans la précarité et la pauvreté.

 

D'après Ruqaiyyah Waris Maqsood , beaucoup de mariages forcés au Royaume-Uni dans la communauté asiatique sont destinés à obtenir la nationalité britannique à un membre de la famille habitant le sous-continent Indien envers lequel l'organisateur du mariage forcé a un sentiment d'obligation. D'après les sources de l'association ELELE, la quasi totalité des jeunes turques (94% pour les garçons et 94% pour les filles) sont touchés par le mariage non consenti. Ils sont le plus souvent âgés entre 18 et 19 ans. Au Maroc, 8% des filles âgées entre 17 et 24 ans sont soumises au mariage forcé.

En France, le Groupe de femmes pour l'abolition des mutilations sexuelles (GAMS) estime à 70 000 le nombre de jeunes filles menacées par le mariage forcé en 2006. Ce type de mariage est illégal mais peut avoir eu lieu soit en France, soit dans le pays d'origine. Cette pratique est cependant plus difficile en France depuis la loi de janvier 2006 qui porte la majorité nubile à 18 ans.

L'islam rappelle qu'on ne peut contraindre deux êtres à vivre ensemble parce qu'il en a été décidé ainsi par les parents à la suite d'un arrangement entre deux familles. Le mariage forcé est combattu par la plupart des écoles juridiques, car on ne doit en aucun cas créer une union vouée à l'échec dès le départ. Par ailleurs, la tradition prophétique exige que les deux futurs mariés se connaissent et s'apprécient avant de conclure un contrat de mariage. La femme musulmane a tout à fait le droit de décider qui sera son futur époux.

 

Article publiè par Ehouan Jean-Samuel .

 


Publié dans : Réponses au questionnaire: La famille - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

Images Aléatoires

  • Lac Assal-(Djibouti)
  • School time au Lycée français de Djibouti
  • Lac Abbe (Djibouti)
  • Caravane de sel, lac Assal (Djibouti)
  • Djibouti ville
  • Lac Abbe (Djibouti)
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés